Accueil. Présentation. Actualités. Historique. Evénements. Recettes. Culture. Contacts.

Tous droits réservés

Haut de Page

Politique de Confidentialité

Lors de la dernière réunion du Conseil d’Administration du Cercle le 7 Décembre 2016, les membres présents ont confirmé des dates et lieux de nos prochains repas.

 

 

Lou FASSUM :  (le MIDI)  

Samedi 14 Janvier 2017

Au Restaurant Lou CAVAOU GRASSENC

à GRASSE (8 place de la Foux)

Repas de RENTREE :

Samedi 16 Septembre 2017

à midi

Restaurant le PORTOFINO

à Grasse (24 Avenue Frédéric Mistral)

 

Repas d’ ETE :

Samedi 1er Juillet 2017

Salle polyvalente à ESCRAGNOLLES

 

Repas d’AUTOMNE et A.G.:

Vendredi 10 Novembre 2017

au MOULIN du SAULT à AURIBEAU

ACTUALITES du Cercle - (Lis atualita dóu Cièucle)

Repas de PRINTEMPS :

Vendredi 19 Mai 2017

à l’Auberge du PONT du LOUP

 

Repas d’HIVER + Intronisations

Vendredi 3 Mars 2017

Au Palais des Congrès de Grasse

 

Bonjour chers amis,  je ne vous ai pas oublié, mais après quelques problèmes de santé, votre Mèstre Web est de retour sur la toile ! Je vais donc pouvoir continuer d’alimenter le site web du Cercle aïoli de nouveaux articles, photos et autres informations.

A très bientôt de se revoir.

MODIFICATION Dates des repas de l’année 2017

CARNET DE DEUIL

A peine 3 mois après la publication de l’article sur la famille CAVALLIER-BELLETRUD dans la page actualité de notre site internet, notre grand ami Jean nous a quitté le 11 Juin dernier à l’âge de 86 ans.

C’est une immense perte pour sa famille, pour le Cercle Aïoli dont il était membre depuis de nombreuses années, mais aussi pour la ville de Grasse, qui perd une de ses « grandes figures » de la parfumerie.

Le Cercle Aïoli présente ses plus sincères condoléances à la famille.

Jean CAVALLIER BELLETRUD

Christian L’OFFICIAL

Christian était entré au Cercle Aïoli en 2016, médaillé « Tasto Aïoli » en 2017. C’était l’une de nos dernières recrues qui avait pour parrains Maurice GOLETTO et Robert ROVAREY.

Ce grassois qui a fait ses études au Lycée Fénelon avec Maurice Goletto en 1946, est devenu en 1956 avec son autre ami Robert Rovarey, le plus jeune pilote d’avion de France.

De ce fait, il a côtoyé Madame Marie de Saint Exupéry, mère d’Antoine, le père du « Petit Prince » qui l’avait pris sous son aile si l’on peut dire !.

Puis il est devenu pilote de rallyes, il a participé au Tour de Corse, Fleurs et Parfums, Jean Behra, etc, etc ….

Il nous a quitté brusquement, le 7 Juillet dernier dans l’année de ses 77 ans.

Le Cercle Aïoli présente ses plus sincères condoléances à la famille.

René ANDREUX

Entré au Cercle Aïoli en 2003, il fut médaillé « Tasto-Aïoli » en 2005.

Ce « joyeux vivant » animait nos repas avec ses histoires drôles, parfois grivoises mais toujours de bon ton.

Nous pensons beaucoup aujourd’hui à « Bichette » sa compagne comme il aimait l’appeler.

Ce  « libérateur » de la Provence avec le Corps Expéditionnaire Français en Italie a reçu de nombreuses médailles. (Croix de Guerre, Médaille Militaire, Légion d’Honneur) …

Quelques années plus tard, il s’investissait dans de nombreuses associations patriotiques : Légion d’Honneur, Médaille Militaire, le Souvenir Français, Président de Rhin et Danube,  UFAC, UNSOR.

Ce grand patriote nous a quitté le 9 Juillet dernier à l’âge de 95 ans !

Le Cercle Aïoli présente ses plus sincères condoléances à la famille.

La famille CAVALLIER-BELLETRUD

Depuis plusieurs années, de temps en temps, nous consacrons un article sur une personne, une famille, ou une personnalité grassoise faisant partie de notre Cercle, pour perpétuer la fabuleuse histoire de notre ville et de ses habitants.

Aujourd’hui, notre attention s’est portée sur une famille de parfumeurs faisant partie de l’histoire de la parfumerie grassoise, il s’agit de :

Jean Cavallier-Belletrud et son épouse Maryse sont membres assidus du Cercle Aïoli du Pays de Grasse depuis de nombreuses années.

Jean et Maryse eurent deux fils, Michel et Jacques. Michel deviendra spécialiste des produits naturels dans une société grassoise quant à Jacques, il deviendra le Maître parfumeur de la société Louis Vuitton du groupe LVMH.

Maryse, a travaillé pendant quelques années comme analyste dans la même société que Jean (les Ets. Charabot à Grasse) tout en s’occupant d’élever leurs enfants, et d’être auprès de son mari depuis 60 ans !

 

 

Ces multiples expériences l’amenèrent à fonder avec un ami, sa propre société à Saint-Cézaire ou il travailla jusqu’à la retraite. Grâce à l’expérience acquise, il forma son fils Jacques qui, parallèlement à un cycle universitaire, étudia les bases de la parfumerie.

Jacques continua l’étude des parfums à Paris dans plusieurs sociétés spécialisées et resta quelques années chez Firmenich, un des leader internationaux. Il revint à Grasse en tant que représentant de la société LVMH, pour prendre la direction du site des Fontaines Parfumées au centre ville, ou il créé avec son ami d’enfance François Demarchy, les parfums Dior et Vuitton.

 

 

Après des études de chimie à Paris, Jean fut le collaborateur d’un grand chimiste grassois et étudia les essences issues des végétaux.

Tout ce parcours lui a permis d’accéder plus facilement à l’étude des parfums et de débuter une nouvelle carrière, celle de compositeur de parfums qu’il exerça dans plusieurs sociétés grassoises dans lesquelles il pu créer des parfums encore connus de nos jours.

 

Le Cercle Aïoli est heureux de compter parmi ses membres des amis aussi connus et reconnus.

La Parfumerie Parisienne s’installe à Grasse

Grasse est connue dans le monde entier pour ses productions florales transformées en matières premières odorantes comme la rose et le jasmin.

Pour compléter cette universalité, il lui manquait un centre d’études pour les nouveaux parfums de luxe et pour leur présentations aux clients du monde entier.

 

 

 

 

 

 

 

Ce bâtiment au cœur d’un magnifique jardin paysagé (création de Mr Jean Mus) dans lequel ont été planté différentes essences locales dont la tubéreuse, est situé sur la partie haute de la ville, près de l’hôtel des Parfums.

Jacques Cavallier-Belletrud, Maître parfumeur, est responsable des parfums Vuitton et François Demarchy, un « nez », est responsable des parfums Dior.

J’ai eu l’immense honneur d’être reçu par Mr Jacques Cavallier-Belletrud grâce à l’intervention de ses parents. Il m‘a donc fait visiter cette magnifique bastide et reçu dans son bureau qui lui sert aussi d’orgue de parfumeur. Cette nouvelle entité est la « maison des parfumeurs » pour Jacques Cavallier-Belletrud, et a pour vocation la réflexion, la création, et la formation. C’est un véritable outil mis en place pour le re-développement de la parfumerie haut de gamme à Grasse.

Cette imposante bastide à été entièrement reconstruite par des artisans locaux, conservant au maximum les matériaux d’antan, ou chacun a pu exprimer ses compétences et son savoir faire, ce qui fait de l’ensemble un véritable joyau au sein de notre cité.

Au gré de la visite des trois étages, on découvre au rez de chaussée, la magnifique véranda reconstruite à l’identique, l’armature en fer forgé est d’origine, le marbre, les bois précieux, . . . Un endroit vraiment somptueux.

On aperçoit aussi les bureaux de l’administration, les salles de réceptions, puis c’est l’étage des parfumeurs, et enfin le laboratoire que Jacques Cavallier-Belletrud appelle « l’atelier ». Il y a même juste à coté un autre laboratoire plus petit, réservé à la formation.

Nous avons discuté longuement sur le devenir de la parfumerie grassoise, sur les objectifs à court, moyen, et long termes, sur la volonté du groupe LVMH a encourager les petits producteurs locaux de relancer l’activité de la culture des fleurs à parfums, et de finir par faire reconnaître dans le monde entier la « marque de fabrique  » de la parfumerie grassoise.

 

Je tiens à remercier Jean et Maryse Cavallier-Belletrud sans qui je n’aurais pu visiter ce magnifique établissement, et tout particulièrement  Mr Jaques Cavallier-Belletrud pour m’avoir reçu, consacré deux heures de son temps précieux, et de m’avoir captivé par ses nombreuses explications, sa passion sans limite pour son métier, sans parler de sa gentillesse qu’il a bien voulu me témoigner.

Jacques Cavallier-Belletrud dans son bureau et devant son orgue de parfumeur. En arrière plan le portrait de Louis Vuitton.

Portail d’entrée des Fontaines Parfumées

La bastide et son

jardin paysagé

La clé de voûte de 1640

Le grand escalier

La véranda

La fontaine datant du XVII ème siècle

Le groupe LVMH propriétaire de Louis Vuitton et Dior  a réalisé ce vieux rêve en rachetant une vieille bastide en ruines (une ancienne parfumerie), datant du XVII ème siècle, les Fontaines Parfumées.

Jacques Cavallier-Belletrud et son père Jean, une histoire de nez !

Jacques Cavallier-Belletrud , son assistante, et son père Jean

Le laboratoire appelé « l’atelier »

Actualités